Des femmes bâtissent l'intimité avec Dieu dans leur célibat

696 vues

publié le 22/02/2024 à 06:42


Les femmes célibataires outillées pour la bonne gestion des pulsions sexuelles. C'est à la faveur d'une conférence organisée à l'occasion de la Sans-Valentin le 14 février dernier au  restaurant Alpha et Oméga situé dans le 5e arrondissement de la ville de Douala. La rencontre placée sous le thème "au feu ça brûle" a donné à plusieurs de comprendre quelle était la place du seigneur dans la gestion de leurs désirs sexuels.


 

Réunies autour d'une table, les oratrices se sont disposées à édifier les dames célibataires sur la question du sexe pendant la période de solitude. La réalité étant difficile à vivre, plusieurs ont tendance à avoir des dispositions autres que celle prescrite par Dieu dans sa parole pour assouvir leurs besoins. La réponse qui a été donnée par les servantes de Dieu a été négative en ce qui concerne les voies et solutions comme des films pornographiques, les vidéos exotiques, les romans à caractère sexuel et bien d'autres. Pour le pasteur Christiane EKWALLA, la faiblesse ressentie pendant sa période de célibat devrait plutôt être une occasion de bâtir une intimité particulière avec le seigneur en tant que père et ami, lui seul ayant la possibilité et la capacité de taire ces désirs jusqu'au temps convenable. Elle a par ailleurs  invité à vivre la chasteté et l'abstinence. "C’était nécessaire d'être sincère avec les femmes. Dans leur question on a compris que c'est la réalité qu'elles vivent, mais il fallait qu'elles sachent que la solution ne réside qu'en Jésus Christ" ajoute-t-elle.

En effet, les choix que suggère la chair sont toujours lourds de conséquences, entraînant plusieurs dans la dépendance ou la diction aux choses qu'on a eu l'habitude de faire, un gros appétit sexuel et un manque criant de satisfaction une fois dans le mariage. C'est pourquoi en plus de la prière, le pasteur Rita MOUKOUDI a suggéré  "d'écouter la musique, faire du sport et  procéder à quelques exercices intellectuels qui permettront ainsi d'éloigner toute pensée et refouler tout désir réclamé par la chair".

La Sans-Valentin est donc une occasion de réjouissance ,de rassemblement et d'édification pour ses membres du corps de Christ qui manquent très souvent d'occasion d'exprimer leurs soucis, certains de ces sujets devenus tabou dans les assemblées chrétiennes.  L'objectif est de permettre à chacune de remettre Dieu à sa place et de refouler le péché le plus loin possible pour se préparer au retour proche du seigneur Jésus même sans être mariée.

 

 


Pour Camfaith, Manuella Bimaï





A Lire aussi

Dans la Pentecôte de Feu, des chrétiens louent DIeu pour le Cameroun
Le pasteur nigerian Dr W. F. Kumuyi est au Cameroun
Opération Ninive : l'évangile au grand cœur
GOEDING ACTE 4 : Une noble cause
Joy of God renouvelle la force de la louange au sein de la nation camerounaise
De la plénitude pour influencer, les femmes se conforment
Ecrire un article