Opération Ninive : Ekok a accepté le Roi de gloire !

751 vues

publié le 01/08/2023 à 10:07


Opération Ninive (saturer le monde avec l’Evangile)

Rapport mission EKOK Juillet 2023

Par Ps. Yomsi Maurice (tel. : +237 675 177 554/ 697 551 898)


 

Introduction

La mission d’Ekok nous a ramené à notre mémoire plusieurs missions dans le passé. C’est le cas de la mission d’ABA où nous devrions monter sur la moto pendant plusieurs heures,

La mission de Wadjock où le Seigneur nous a sauvés des hippopotames,

de la mission de Baworo où les jeunes enfants de 12 et 13 ans étaient enceintes, et de la mission de Mulen où l’on ne pouvait trouver de centre de santé ou d’école primaire.

Ekok est situé dans la Région du Centre. C’est par Mbadjock que nous avons pris une moto pour nous laisser dans les rives de la Sanaga.

La pirogue qui devait nous transporter portait aussi deux motos. Le courant d’eau était assez vif. Pour une telle mission, nous avons sélectionné uniquement les missionnaires qui savent nager. Contrairement à la Mission de Manoka où nous portions les gilets de sauvetage, ici, personnes n’en portait, même pas les nourrissons qui étaient à bord !

A l’arrivée, nous étions accueillis par les chants et les danses des personnes totalement ivres. Contrairement à Baworo où les jeunes enfants étaient enceintes, ici, c’étaient les jeunes enfants qui prenaient du wisky empaqueté dans les sachets.

Mon âme était brisée et consternée de voir cet enfant boire cela sans être réprimandé par quelqu’un. Je commençais alors à comprendre dans quel secteur le Seigneur nous avait amené.

Notre moto ne pouvant plus nous transporter tous, je décidai alors que les autres avancent pendant que je marcherais à pieds. Je voulais aussi scruter le village. Les maisons sont éloignées les unes autres, quelques concessions étaient composées de deux ou trois maisons.

La terre est très fertile. Tout pousse facilement. Les habitants vivent principalement de l’agriculture. Le manioc et le plantain sont les principales cultures vivrières. Les populations sont si gentilles.

Comme à Mulen, on ne trouve ni école primaire, ni centre de santé. Contrairement à Mulen, nous y avons trouvé un lieu de culte.

La majeur partie, sinon, tous ceux qui s’y rendent ont levé la main en signe d’acceptation de Jésus comme Seigneur et Sauveur personnel.

 

L’action missionnaire

Après quelques 2 ou 3 kilomètres de marche à pied, la moto est venue me chercher. Dès mon arrivée, nous avons lancé avec notre mise en place.

Nous n’étions pas sûr d’avoir 10 personnes à la projection, au regard de la distance entre les maisons. Le Seigneur nous a bénis avec plusieurs.

Pour la première fois, j’ai prêché en français et en anglais.

La prédication portait sur Jésus le Messie. J’ai pris du temps à expliquer pourquoi Jésus est le Messie, ce que cela signifie, comment il l’a démontré lui-même par son enseignement, ses miracles, et surtout par sa mort et sa résurrection. J’ai aussi pris du temps à expliquer l’impact de l’action du Messie dans la vie de ceux qui croient en lui comme le Seigneur et le Sauveur du monde.

Dieu a fait son oeuvre et plusieurs personnes ont manifesté le désir de suivre Jésus comme Seigneur et Sauveur personnel. Les prédications des autres jours tournaient autour des thèmes similaires : Jésus l’homme qui délivre du péché, ou de Jésus la sécurité…. Les résultats étaient les mêmes, plusieurs personnes levant les mains en signe d’abandon total à la seigneurie de Christ.

L’une des particularités de cette mission est de voir plusieurs adultes exprimés le désir de suivre Christ.

Nous avons aussi rencontré plusieurs personnes qui venaient individuellement exposer leurs problèmes spirituels.

Avant notre départ de Ekok, nous avons lancé un appel à rencontrer tous ceux qui avait accepté de recevoir Christ. Nous étions surpris de voir le nombre qui est venu au lieu du culte tôt le matin.

Nous leurs avons enseigné l’importance de grandir dans la fois en s’exerçant dans trois grandes disciplines de la foi chrétienne : la méditation de la parole, la prière, et la communion fraternelle. Nous avons pris du temps pour leurs donner les enseignements à ces sujets, et au sujet de la dévotion familiale.

Nous pouvions alors rentrer les ayant recommandé à la grâce du Seigneur Jésus.

Arrivés à Mbandjock, la femme de notre missionnaire Lesley (celui qui nous a amenés à Ekok), est gravement tombée malade et hospitalisée.

Nous avons donc décidé de projeter aussi à Mbandjock cette même nuit. Plusieurs sont venues assister à la projection et ont écouté le message du salut en Jésus Christ.

Plusieurs se sont engagées à suivre le Seigneur

 

Difficultés rencontrées :

  • L’accès au champ de mission était difficile
  • Nous avons eu un accident, le pasteur Maurice a eu un cho et une blessure à la cheville gauche
  • La femme du missionnaire Lesley est toujours malade

 

Sujets de prière

  • Rendons grâce à Dieu pour la protection tant dans la voiture, sur les motos, et sur les pirogues.
  • Rendons grâce à Dieu pour le succès de cette mission
  • Rendons grâce à Dieu pour les âmes qui ont manifesté le désir de suivre le Seigneur
  • Prions pour que Dieu aide ces nouveaux-convertis à être affermis dans leur foi, à être équipé dans leurs marches chrétiennes pour devenir des disciples accomplis de Jésus
  • Prions que Dieu nous offre les moyens pour y envoyer un missionnaire capable de continuer l’oeuvre de Dieu a commencé
  • Prions pour la santé de la femme du missionnaire Lesley
  • Prions pour la cheville du pasteur Maurice
  • Prions pour notre équipe, afin que Dieu continue à nous accorder la santé pour continuer la mission qu’il nous a assignée.

 

Nous sommes reconnaissants à Dieu pour vous, pour le soutien matériel, financier, et surtout spirituel que vous avez apporté à cette mission. Louons Dieu pour la grâce d’être co-ouvriers avec lui dans son oeuvre de réconciliation des hommes avec lui-même.

Nous serons très heureux de vous savoir des nôtres lors de notre prochaine mission à Camp Pionier.

Shalom !


Pour Camfaith, votre frère Yomsi Maurice





A Lire aussi

Opération Ninive, la mission Ekok/Mkaka sous l'opposition
𝗗𝗲 𝗬𝘃𝗮𝗻 𝗮̀ 𝗬𝘃𝗲𝘀, 𝗹𝗲𝘀 𝗖𝗔𝗦𝗧𝗔𝗡𝗢𝗨 𝗲𝗺𝗯𝗿𝗮𝘀𝗲𝗻𝘁 𝗹𝗲 𝗖𝗮𝗺𝗲𝗿𝗼𝘂𝗻
L'église dans une atmosphère de louange enlevée avec Dick l'Ephphata
Morijah reconnaissante à Yaoundé dans la célébration de la pâque
Le Pasteur E.A ADEBOYE appelle à la consécration à Douala
24 heures d'adoration : l'acte 1 Douala ouvre le bal de la saison 4
Ecrire un article