Les chrétiens s’engagent dans la lutte contre la pauvreté

2677 vues

publié le 06/12/2011 à 11:31


 

La fédération Interaction – à laquelle appartiennent désormais 21 organisations – considère que la spiritualité chrétienne peut représenter une valeur ajoutée importante dans la coopération au développement. En 2012, elle prévoit de publier un code de conduite pour les organisations chrétiennes de développement.

Genève, 28 novembre 2011 – En 2012, Interaction prévoit d’adopter un code de conduite pour les organisations dont l’engagement en faveur du développement se fonde sur des valeurs chrétiennes.

L’assemblée générale d’Interaction, réunie à Berne le 24 novembre, souhaite ainsi encourager les organisations chrétiennes à faire du développement intégral et holistique, en tenant compte de l’ensemble des besoins de la personne.

Il s’agit aussi de montrer que l’inclusion de la spiritualité est une dimension importante à ne pas négliger dans la lutte contre la pauvreté. Enfin, le document donnera aussi des indications sur l’importance de favoriser une approche participative au développement et de promouvoir les droits de l’homme des bénéficiaires de l’aide.

Coordination renforcée autour de l’aide d’urgence

Au cours de cette assemblée générale, Interaction a accueilli trois nouveaux membres : Inter-Mission (Liestal), la Mission Evangélique Braille (Vevey) et l’Association Betsaleel (Neuchâtel). Ce groupe de travail du Réseau évangélique suisse (SEA×RES) compte désormais 21 organisations chrétiennes de développement. Le travail d’Interaction se fonde sur trois piliers :

1) la coopération au développement ;

2) l’aide d’urgence et 3) le travail de sensibilisation.

Avec l’adhésion d’Inter-Mission, c’est aussi le deuxième pilier d’Interaction qui se renforce, car elle signifie que l’ensemble des œuvres appartenant au Réseau d’espoir sont désormais membres d’Interaction. Le Réseau d’espoir est une fondation qui coordonne l’aide d’urgence. Récemment, elle a collecté plus de CHF 1,8 millions pour venir en aide aux victimes de la famine dans la Corne de l’Afrique.

S’engager en faveur de la bonne gouvernance

Le travail de sensibilisation mené dans le cadre de la campagne StopPauvreté 2015 se focalisera en 2012 sur la thématique de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. L’ensemble des activités d’Interaction se fera désormais sous la présidence de Norbert Valley, élu à l’unanimité dans cette fonction. Il succède ainsi à Hansjörg Leutwyler. Norbert Valley est également président du Réseau évangélique suisse (RES).

Source : http://www.portesouvertes.fr





A Lire aussi

Un nouveau single vidéo pour Capellia au mois de mai 2022
Opération Ninive : l'évangile atteint les peuples pygmées
Anna Teko partage son expérience avec les artistes gospel du Cameroun
H. Colombe renouvelle l'engagement avec "rien ne sera plus pareil"
Thenella offre le concert explosif d'action de grâce
Pasteur Dorine offre la louange de sa saison
Ecrire un article